Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 mai 2013 1 27 /05 /mai /2013 01:41

Ouassous-sauce-coco-flambes-au-rhum-vieux.JPG

 

 

OUASSOUS SAUCE COCO FLAMBES AU RHUM VIEUX

 

Ouassou en Guadeloupe, Z'habitant en Martinique, se sont les noms donnés aux grosses crevettes d'eau douce,  trouvées dans les rivières. Un peu comme des écrevisses, aux pinces bleues.

 

Ingrédients pour 4 personnes:

5 Ouassous par personnes,

Un petit verre de rhum vieux,

1 boîte de lait de coco de 400ml,

1 gros oignon,

3 piments végétariens,

2 gousses d'ail,

4 bâtons de cive,

Un citron vert,

Une tomate pelée,

Un petit tronçon de gingembre,

Quelques branches de thym,

Quelques branches de persil,

1 C. à C. de poudre de curcuma,

1 C. à C de poudre de coriandre ou quelques peluches de coriandre fraîche,

1 pincée de muscade,

Une feuille de bois d'Inde ou de laurier

Sel et poivre.

 

Préparation :

Ciseler très finement un piment végétarien et une gousse d'ail ainsi que les épices et les laisser infuser dans un peu de lait de coco. Disposer  les Ouassous dans un plat, les citronner, les saler et les poivrer. Recouvrir de l'oignon coupé en morceaux pas trop gros puis napper avec l'infusion de lait de coco. Filmer et laisser mariner minimum 4h (8h c'est mieux!!).

Dans une poêle avec du beurre, saisir sur chaque face les ouassous sans le contenu, ni le jus de la marinade. Déglacer avec le rhum vieux, flamber et arroser de la sauce enflammée les ouassous. Laisser réduire une minute et réservez les avec le jus dans un plat.

Dans la même poêle, faire revenir le contenu de la marinade avec les bâtons de cive, la gousse d'ail, les piments végétariens et le persil plat finement ciselés. Déglacer avec le liquide de la marinade, le reste du lait de coco et le jus des ouassous qu'on a préalablement réservé. Ajouter la tomate pelée coupée en dés, la feuille de bois d'Inde et laisser réduire de moitié.

Faire réchauffer très rapidement les ouassous dans la sauce en fin de cuisson.

Ajuster l'assaisonnement.

Pour le dressage, c'est à vous de voir. Si vous le souhaitez plus raffiné, passez la sauce au chinois. Si vous préférez avoir plus de goût et de mâche, laissez les oignons, la cive et le piment mais essayez d'enlever le maximum d'antennes.

 

Les petits plus de Fanny

Cette recette se décline avec les ingrédients de votre choix, vous pouvez remplacer les ouassous par des écrevisses ou des grosses crevettes, du poisson ou encore du poulet, seul le temps de cuisson change.

Si vous n'avez pas de rhum vieux, je sais qu'il n'est pas facile d'en trouver en Métropole, n'hésitez pas à le remplacer par un rhum ambré ou même blanc mais le meilleur c'est vraiment le vieux.

Vous pouvez servir cette recette soit en entrée, soit en plat, avec un riz blanc crémé, saupoudré d'un peu de noix de coco râpée.

 

BON APPETIT

Partager cet article
Repost0
5 avril 2013 5 05 /04 /avril /2013 15:01

BLANC-MANGER-COCO.JPG

 

 

BLANC-MANGER COCO

 

Très simple à réaliser, ce dessert fera le bonheur de tous!!

Un pensée pour Béa, une super vacancière, qui souhaitait que je partage cette recette pour pouvoir la refaire!!

 

Ingrédients :

Pour 12 verrines ou 6 ramequins environ

 

400g de lait de coco,

200g de lait concentré non sucré,

200g de lait concentré sucré,

50g de noix de coco râpée,

Un peu de zestes d'un citron vert (quantité à votre convenance),

Une gousse de vanille,

4 feuilles de gélatine.

 

Préparation :

 

Dans une casserole, mélanger les trois laits, la noix de coco râpée, les zestes (à la râpe fine) de citron, la gousse de vanille (L'ouvrir avec le pointe du couteau, gratter l'intérieur,  mettre les petits grains dans la préparation et mettre à infuser la gousse entière.) et faire chauffer jusqu'à ébullition.

Pendant ce temps, faire ramollir les feuilles de gélatine dans un peu d'eau froide.

Retirer la casserole dès les premiers bouillons et faire fondre les feuilles de gélatine ramollies dans la préparation.

Retirer la gousse de vanille et dresser dans des ramequins ou dans des verres et laisser refroidir. Mettre au réfrigérateur quand ils sont à température ambiante pendant au moins 8 heures.

 

Les petits plus de Fanny :

 

J'aime accompagner le blanc-manger avec un coulis de mangues. Malheureusement celles de mon jardin ne sont pas encore mûres, donc ici je l'ai accompagné d'un caramel au beurre salé mais vous pouvez utiliser d'autres coulis de fruits ou pourquoi pas du chocolat fondu (au dernier moment et pas trop chaud pour ne pas faire fondre votre blanc-manger.).

Avant de faire cuire la préparation goûtez-là. Si vous la trouvez trop sucré rajouter du lait concentré non sucré jusqu'à ce que le goût vous convienne mais n'oubliez pas de rajouter une feuille de gélatine.

Au Antilles, dans les sorbets ou le blanc-manger, la coco est souvent mariée à du citron vert et de la vanille mais n'hésitez pas à varier les plaisirs! Utilisez de la cannelle ou de la noix de muscade, c'est un délice aussi.

 

BON APPETIT

 

Partager cet article
Repost0
26 février 2013 2 26 /02 /février /2013 12:56

IMAG0428

 

 

ACCRAS DE MORUE

 

 

En amuse-bouche autour d'un cocktail (sur la photo les coctails sont réalisés par ma belle-fille, Léane. Elle vous en dévoilera bientôt leur composition!!), sur une salade ou dans une assiette créole, c'est un incontournable de la cuisine Antillaise.

Ils se déclinent en de nombreuses façons : à la morue, aux crevettes ou encore aux légumes pour la pâques...

 

Ingrédients pour 30 accras environ :

- Une barquette de 400 grammes de morue salée,

- 1 oeuf,

- 250 g de farine,

- 2 grandes tasses de lait,

- 1 sachet de levure chimique,

- 1 oignon,

- 5 bâtons de cives,

- 5 piments végétariens,

- Quelques branches de thym,

- Quelques branches de persil plat,

- 1 gousse d'ail,

- 1 pincée de muscade,

- 1 pincée de coriandre en poudre,

- Sel, poivre.

 

Préparation :

Tout d'abord, il faut dessaler la morue : après un premier rinçage, il faut la faire bouillir 10 min puis la rincer à nouveau et laisser tremper 10 min.

Pendant ce temps, couper tous les ingrédients très finement et effeuiller le thym. Mélanger avec la morue émiettée quand elle est bien dessalée. Ajouter l'oeuf, bien l'incorporer à la préparation, puis la farine et la levure (petit à petit pour éviter les grumeaux) et remuer très énergiquement. Délayer (attention, j'ai mis 2 tasses de lait mais c'est à titre indicatif, tout va dépendre de la quantité d'ingrédients que vous avec mis dans votre préparation, ça peut être plus, ça peut être moins. Vous devez obtenir une pâte qui ressemble un peu à une purée collante. On doit pouvoir faire des quenelles qui se tiennent mais surtout pas sèche.). Ajuster l'assaisonnement et laisser reposer 15 min pour que la levure fasse gonfler légèrement pâte.

Faire glisser de petites quenelles de pâte faites avec deux cuillères à soupe (pour avoir des accras de tailles et de formes régulières) dans un bain d'huile très chaude.

Égoutter sur un papier absorbant et dévorer tout de suite mais attention quand même, c'est chaud!!

 

Les petits plus de Fanny :

Comme je vous le disais en introduction, vous pouvez faire des accras originaux avec ce que vous voulez, il faut juste échanger la morue avec l'ingrédient de votre choix. Vous pouvez aussi y rajouter des épices ou des herbes : curry, curcuma, basilic pays...

Si vous n'avez pas de levure chimique, vous pouvez la remplacer par une cuillère à café de bicarbonate de soude, qui traditionnellement est plus utilisé mais pour avoir essayé les deux, je préfère la levure. Ils sont plus gonflés, plus aériens, on ressent moins le petit goût amer du bicarbonate et puis j'ai piquer, je l'avoue, cette astuce sur le site de Babette de Rosière, de qui je suis une fan inconditionnelle avec sa superbe cuisine créole!!

Ne pas faire de trop gros accras pour que la cuisson soit bien uniforme et le coeur bien cuit.

Eviter de les faire frire à l'avance, ils seront moins croustillants.

En général, on met un petit morceau de piment bondamanjak finement haché mais attention, ceux qui auront "les fêves" riquent d'avoir chaud!! Je conseille un piment en poudre plus facile à doser.

 

BON APPETIT

Partager cet article
Repost0
3 février 2013 7 03 /02 /février /2013 14:34

Fricassee-de-chatrou.JPG

 

  FRICASSEE DE CHATROU

 

 

Chatrou est le nom qu'on donne aux pieuvres en Martinique. Mets délicieux s'il est bien préparé et de qualité. C'est un plat local très prisé. 

 

Ingrédients pour 4 personnes :

- 1 kg de chatrou frais ou congelé,

- 1 gros oignon,

- 5 bâtons de cive,

- 5 piments végétariens,

- 2 citrons verts,

- Une gousse d'ail,

- Une petite boîte de concentré de tomates

- Quelques branches de thym,

- Une feuille de bois-d'Inde ou de laurier,

- Quelques branches de persil plat,

- Une belle pincée de muscade, 

- Sel, poivre.

 

Préparation :

Bien citronner le chatrou préalablement découpé en morceaux (pas trop gros) et bien nettoyé. Dans une sauteuse de préférence (moi, j'ai utilisé mon wok anti-adhésif par exemple), mouiller le chatrou à hauteur avec la feuille de bois d'Inde et laisser cuire à couvert jusqu'à ce que toute l'eau soit absorbée. Pendant ce temps, émincer les ingrédients assez finement et les ajouter à la préparation quand il n'y a plus d'eau et que le chatrou commence légèrement à roussir. Laisser cuire quelques instants en faisant attention à ce que ça ne brûle pas, puis mouiller à hauteur, bien mélanger et décoller les sucs au fond de la sauteuse. Refaire l'opération de mouillage jusqu'à ce que le chatrou commence à s'attendrir. Ajouter le concentré de tomates (il ne faut pas qu'il y est trop d'eau) et laisser cuire jusqu'à ce que le chatrou soit bien tendre (mouiller pour rallonger la sauce si besoin). Citronner en fin de cuisson et rectifier l'assaisonnement.

 

Les petits plus de Fanny:

Le chatrou est une pieuvre, il peut-être facilement remplacé par celles que l'on trouve en Métropole.

ATTENTION, la cuisson du chatrou ou de la pieuvre en général est très délicate, le conseil que je pourrais vous donner c'est de vérifier avec la pointe d'un couteau et de goûter régulièrement. Elle peut-être assez longue, tout dépend de la qualité de votre chatrou, certains ne seront jamais tendres!!! J'ai essayé avec du congelé et j'ai été agréablement surprise de voir qu'il n'était pas trop caoutchouteux mais c'est toujours meilleur avec des produits frais. Vous pouvez servir votre fricassée avec du riz et des légumes pays (fruit à pain, igname, patates douces, bananes...), dépaysement garanti!!

 

BON APPETIT

 

 

Partager cet article
Repost0
8 janvier 2013 2 08 /01 /janvier /2013 20:37

IMAG0473.JPG

 

BROCHETTES DE THON MARINE SAUCE CHIEN

 

C'est un classique de la cuisine créole, servi un peu comme une vinaigrette, ici tout le monde connaît la sauce chien. Elle accompagne les grillades mais elle est aussi délicieuse avec une plancha, sur du poisson vapeur ou en papillote. C'est à la demande de ma belle-maman que j'ai décidé de partager avec vous ma recette.

 

Ingrédients pour le thon mariné:

1 kg de thon,

1 gros oignon,

2 gousses d'ail,

3 bâtons de cive,

5 piments végétariens,

1 tronçon de gingembre ou 2 C. à C. de gingembre en poudre,

Quelques branches de thym,

1 feuille de bois d'Inde ou laurier,

1 citron vert,

1 C. à C. de curry,

1 pincée de coriandre,

1 pincée de muscade,

Quelques branches de persil plat,

Sel, poivre du moulin.

 

Ingrédients pour la sauce chien:

2 échalotes,

1 gros oignon,

2 gousses d'ail,

5 bâtons de cive,

5 piments végétariens,

1 petit morceau de piment "Bondamanjak",

2 citrons verts,

Quelques branches de thym,

Quelques branches de persil plat,

Une feuille de bois d'Inde ou de laurier,

1 C. à C. de vinaigre ou de moutarde,

2 C. à S d'huile,

Sel et poivre du moulin.

 

Préparation:

Couper le thon en cubes réguliers et les mettre à mariner avec l'oignon coupé grossièrement, l'ail et les piments hachés, le gingembre râpé et bien enrober le tout avec les épices, les herbes et le jus de citron. Couvrir et laisser au moins 2 heures au réfrigérateur. Remuer de temps en temps pour que les morceaux de poisson soient bien imprégnés de la marinade. 

Pendant ce temps, préparer la sauce chien.

Hacher très finement l'oignon, les échalotes, les bâtons de cive et les piments. Effeuiller le thym, ciseler le persil, ajouter la feuille de bois d'Inde. Presser les citrons, mouiller à hauteur avec de l'eau bouillante.

Assaisonner, mettre l'huile, le vinaigre  ou la moutarde, couvrir, laisser et infuser. Quand la préparation est froide, réserver au réfrigérateur.

Une fois le thon mariné, piquer le en brochette avec des morceaux d'oignons de la marinade entre chaque cube.

Les saisir dans une poêle  anti-adhésive chaude, avec un petit morceau de beurre pour la coloration, sur chaque face, assez rapidement pour ne pas que le poisson soit trop cuit.

Servir vite et dresser la sauce à part ou nappée sur le poisson.

 

Les petits plus de Fanny:

Une bonne marinade est faite avec les doses d'ingrédients ou d'épices que vous voulez, c'est votre goût.

La clé de la réussite de la sauce chien, c'est de bien hacher très finement pour ne pas avoir de gros morceaux dans la bouche, ça n'est jamais très agréable, surtout quand on parle d'oignon ou d'ail!!

Attention avec le "bondamanjak", c'est très fort!!

Si vous utilisez du poisson congelé, bien le décongeler avant la marinade pour pas avoir d'eau de congélation dedans. Pour la cuisson du thon, il se sert rosé donc saisir rapidement.

 

BON APPETIT 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
4 novembre 2012 7 04 /11 /novembre /2012 19:24

IMAG0434

 

DOMBRES AUX CREVETTES

 

Les Dombrés sont tout simplement de petites boules de farine mélangée avec de l'eau et un peu d'huile.

C'est un plat typiquement antillais.

Je l'ai fait ici aux crevettes mais vous pouvez en faire avec du poisson ou de la viande mais aussi avec des haricots rouges ou des lentilles accommodés de lard, de petit salée ou de la queue de cochon.

 

Liste des ingrédients pour 4 personnes :

 

Pour les dombrés :

250g de farine,

3 pincées de sel,

2 C. à S. d'huile (pas d'huile d'olives ou d'huiles aromatisées pour que le goût reste neutre),

De l'eau.

 

Pour les crevettes :

1 kg de crevettes décortiquées,

2 carottes,

5 tomates fraîches,

Une petite boîte de concentré de tomates,

Un oignon,

Une gousse d'ail,

Du persil,

Un feuille de Bois d'Inde,

Un piment végétarien,

Un 1/2 piment "bonda man jak" (facultatif),

1/2 citron vert.

Un petit morceau de gingembre.

 

Préparation :

 

Pour les dombrés :

Mélanger la farine, avec un peu d'eau, et l'huile jusqu'à obtenir une boule qui ne colle plus aux doigts, puis faire de petites boules. Si ça continue de coller, rajouter de la farine. 

 

Pour les crevettes :

Faire revenir dans un peu de beurre l'oignon émincé, l'ail hachée finement, les carottes coupées en petits dés, puis y ajouter le concentré de tomates, le persil, le gingembre râpé et la feuille de bois d'Inde (ne pas oublier de l'enlever en fin de cuisson si vous servez dans un plat.), laisser revenir quelques instant le temps que les ingrédients s'enrobent bien.

Mettre les crevettes, les tomates coupées en quatre, mouiller à hauteur, couvrir puis porter à ébullition.  

Ajouter les dombrés et laisser cuire dans un léger bouillon pendant 20 min environ (goûter les dombrés pour s'assurer qu'ils sont cuits.). En fin de cuisson, presser le 1/2 citron vert et mettre les piments finement ciselés.

 

Les petits plus de Fanny :

Normalement, comme il y a de la farine sur les dombrés, la sauce doit être bien onctueuse mais si elle est encore un peu liquide, prendre un peu de sauce dans un bol et y ajouter un peu de farine, bien la mélanger, éviter les grumeaux (sinon filtrer) et l'incorporer à la préparation.

Servir rapidement pour ne pas que les dombrés soient ramollis ou élastiques.

Les dombrés se déclinent en de nombreuses recettes, remplacez le concentré de tomates par une pâte de curry ou de colombo par exemple.

Si vous n'avez pas de tomates fraîches, vous pouvez toujours prendre une boîte mais surtout ne pas y mettre le jus au risque d'avoir une sauce trop liquide. 

Faire de petites boules afin que ce soit pas trop gros en bouche, ni trop bourratif.

Peut se servir avec du riz, une salade verte ou des crudités.

 

BON APPETIT

 

 

Partager cet article
Repost0
16 octobre 2012 2 16 /10 /octobre /2012 01:55

IMAG0292.JPG 

    COMPOTEE SAVEUR POMME-PASSION FACON CRUMBLE

AUX PEPITES DE CHOCOLAT

 

Le fruit de la passion, en créole est appelé maracudja, est un fruit très répandu dans la Caraïbe.

Son petit goût acidulé se marie à merveille avec la pomme golden et sa douceur sucrée. Il se déguste nature, avec un peu de sucre vanillé. Son jus est excellent, même en vinaigrette ou en sauce.

Bientôt version salé du maracudja dans une prochaine recette!!

 

Liste des ingrédients pour 4 personnes :

5/6 belles pommes Golden,

3 fruits de la passion,

4 C. à S. bombées de sucre de canne,

Une C. à C. de cannelle,

70 gr de beurre,

2 C. à S. de farine,

2 C. à S. d'amandes en poudre,

2 C. à S de coco râpée,

2 C. à S de sucre blanc,

Un sachet de pépites de chocolat.

 

Préparation :

Faire revenir les pommes dans 20 gr de beurre avec le sucre de canne et la cannelle, jusqu'à obtention d'une belle compotée.

Laisser refroidir.

Dans un saladier, mettre 50 gr de beurre pommade coupé en cube et y ajouter la farine, la poudre d'amandes, la coco râpée et le sucre blanc.

Bien malaxer jusqu'à ce que la pâte sablée ne colle plus aux doigts. Si elle n'est pas assez sèche, rajouter de la poudre d'amandes, de la coco râpée ou un peu de farine. Faire une boule, couvrir et laisser reposer 1/2 heure au réfrigérateur.

Quand les pommes sont froides, y incorporer les pépites de chocolat ainsi que les fruits de la passion.

Quand la pâte est bien refroidie, l'émietter finement sur une plaque de cuisson et passer au four, préalablement chauffé à 200°  et remuer le sablé régulièrement pour pas qu'il brûle.

Sortir lorsqu'il a une jolie couleur dorée.

Monter la compoteé, saupoudrer de sablé, dans des ramequins ou des vérines passant au four et parsemer de pépites de chocolat.

Passer au four rapidement pour faire tiédir la compotée et faire fondre les pépites de chocolat.

 

Les petits plus de Fanny :

Vous pouvez faire des crumbles avec tous les fruits mais il faut faire attention au sucre car certains fruits comme les bananes sont très sucrées donc il faut en mettre moins dans la compotée.

Servir tiède avec une boule de glace à la vanille.

Vous pouvez même faire également des crumbles salés en faisant le sablé au beurre, farine, parmesan, sel, poivre et des herbes sèches. Sur une compotée de tomates ou d'aubergines au basilic, par exemple, c'est excellent.

Pour une version plus caribéenne du crumble salé, faire une compotée de patates douces.

 

BON APPETIT

 

 

 

Partager cet article
Repost0
8 octobre 2012 1 08 /10 /octobre /2012 14:41

IMAG0246

 

MARLIN A LA TAHITIENNE

 

Nous avons la chance, dans les Antilles, d'avoir du poisson frais quotidiennement grâce aux nombreux pêcheurs de nos îles. Le poisson dit "à la Tahitienne" signifie qu'il est cru (simplement cuit dans le citron) et au lait de coco.

Nous en consommons beaucoup et l'avons accommodé à la mode de chez nous!!

 

Liste des ingrédients pour 4 personnes :

1kg de marlin,

Un oignon France,

4 bâtons de cive,

5 piments végétariens,

Une petite carotte,

Une gousse d'ail,

3 citrons verts,

Un petit tronçon de gingembre,

Quelques branches de thym,

Du persil plat,

Environ 125ml de lait de coco,

Quelques pincées de piments moulus,

Quelques pincées de Bois d'Inde moulu,

Sel, poivre.

 

Préparation :

Couper le marlin en petits cubes ou fines tranches, presser les citrons dessus.

Ciseler très finement l'oignon France, les bâtons de cive, les piments végétariens, la moitié de la gousse d'ail et le persil.

Ajouter le thym sans les branches.

Râper la carotte ainsi que le tronçon de gingembre.

Mettre les épices et assaisonner et mouiller au lait de coco.

Bien mélanger.

Couvrir et laisser reposer au moins une heure au réfrigérateur et c'est prêt.

 

Les petits plus de Fanny:

Il est obligatoire d'utiliser du poisson frais et si possible les herbes aussi.

Si vous n'aimez pas le poisson cru, vous pouvez le remplacer par du  poisson fumé.

Il est impératif également que tous les ingrédients (poisson et légumes) soient très finement coupés, il n'est pas bon de retrouver de trop gros morceaux de poisson ou d'oignon, par exemple, en bouche.

Pour les épices, c'est vous qui voyez, si vous aimez plus ou moins de gingembre...

Servir très frais, en ramequins, sur une feuille de banane ou en verrines... En entrée ou en plat. 

 

Si vous souhaitez vous procurer du poisson fumé (marlin, thazard... selon la pêche), vous pouvez me contacter au 06.96.04.19.82. Les ventes ont lieux une fois par semaine, à l'arrivée de la pêche . Il faut compter 10€/kg environ.

 

BON APPETIT

 

Partager cet article
Repost0
7 octobre 2012 7 07 /10 /octobre /2012 13:20

IMAG0233modif

 

BLANQUETTE DE MARLIN A L'ANTILLAISE

 

Rien de tel qu'un bon repas familial pour une recette à quatre mains!! C'est avec la complicité de Léane, ma belle-fille, que j'ai réalisé cette blanquette de marlin à l'antillaise.

 

Liste des ingrédients pour 4 personnes:

1 kg de marlin (ou un poisson qui se tient bien à la cuisson),

Une grosse carotte,

Une belle tranche de giraumon (environ la moitié d'une portion),

Un gros oignon France,

Une petite boîte de champignons de Paris entiers.

4 bâtons de cive,

6 piments végétariens,

Une gousse d'ail,

Un petit citron vert,

Une feuille de bois d'Inde,

Du persil plat,

Quelques branches de thym,

Un petit tronçon de gingembre,

Un clou de girofle (ne pas oublié de l'enlever à la fin!!),

50gr de beurre,

Un oeuf,

2 ou 3 C. à S. de farine (selon la consistance souhaitée),

Un petit pot de crème fraîche épaisse,

Sel, poivre. 

 

Préparation:

Dans une casserole, mettre la carotte en tranches, le giraumon en cubes, les champignons, l'oignon, la cive, les piments végétariens émincés, l'ail hachée, le gingembre râpé, les herbes et les épices.

Y déposer les tranches de marlin et mouiller à hauteur.

Porter à ébullition (pas trop forte) et laisser mijoter 5 min.

A l'aide d'un écumoire, retirer le poisson et le tenir au chaud entre 60° et 80°.

Couvrir la casserole jusqu'à parfaite cuisson des légumes, à feux doux.

Égoutter les légumes et garder l'eau de cuisson puis réserver.

Battre le jaune de l'oeuf uniquement avec le petit pot de crème fraîche et un filet de jus de citron.

Dans une casserole, faire fondre le beurre, y tamiser la farine, fouetter et ajouter de l'eau de cuisson tout en continuant de fouetter énergiquement, jusqu'à obtention d'une belle sauce, un peu épaisse, éviter les gros bouillons, à feux très doux et incorporer la mélange crème-oeuf-citron.

Servir les légumes et le poisson nappés de sauce ou dans de petites cocottes individuelles pour les légumes et un petit bol de riz ou encore tout simplement dans une grande cocotte familiale.

 

Les petits plus de Fanny:

Servir avec un riz pilaf. 

Surtout du poisson frais, si vous êtes obligés de prendre du congelé, bien le faire décongeler jusqu'à ce qu'il n'y ai plus d'eau.

Pour la sauce, elle doit être bien onctueuse, comme je le dis souvent, la cuisine antillaise est une cuisine de feeling alors c'est à vous de voir votre préférence sur la consistance de la sauce.

Le giraumon est l'appellation du potiron en Martinique, on en consomme beaucoup en gratin, soupe et en accompagnements.    

Adapter la recette à ce que vous avez, vous pouvez par exemple remplacer le bois d'Inde par du laurier...

 

BON APPETIT

 

Partager cet article
Repost0
9 novembre 2011 3 09 /11 /novembre /2011 18:12

PICT0309.JPG

 

 

SOUSKAY OU CHIQUETAILLE DE MORUE

 

 

Ce nom "chiquetaille" en créole signifie déchiqueter ou émietter.

C'est donc de la morue émiettée, accompagnée d'une vinaigrette.

 

Ingrédients pour 3 bocaux moyens:

-Une barquette de 500g de morue salée,

-Un oignon France,

-4/5 bâtons de cive,

-Une gousse d'ail,

-5 piments végétariens,

-Un morceau de piment fort ou un peu de purée de piments (facultatif, selon si on aime épicé ou non),

-Une quinzaine de peluches de persil,

-Thym frais,

-1/2 carotte,

-3 pincées de 4 épices,

-3 pincées de gingembre en poudre,

-2 pincées de noix de muscade râpée,

-Poivre, sel (si morue trop dessalée),

-2/3 cuillères à soupe d'huile par bocal (assez pour que ce ne soit pas sec et de préférence neutre).

 

Préparation :

Pour dessaler la morue : la plonger dans l'eau froide et porter à ébullition, bien la rincer et la plonger pendant 10 min dans de l'eau froide.

Émietter et réserver.

 

Hacher très finement l'ail (au presse-ail), l'oignon, les cives, les piments végétariens et forts.

Ôter les feuilles des branches de thym.

Râper un morceau de carotte.

Ciseler très finement le persil.

 

Mélanger le poisson, les herbes ainsi que les légumes et y ajouter les épices, réajuster l'assaisonnement si la morue est trop dessalée.

Empoter, ajouter l'huile et laissez mariner 2h minimum avant de déguster (retourner les bocaux plusieurs fois pour que l'huile n'imprègne pas que le fond du bocal).

 

Les petits plus de Fanny :

Surtout, il faut couper tous les ingrédients très finement, les gros morceaux d'oignon ou d'ail ne sont pas très agréables quand ils sont crus.

N'hésitez pas à goûter à la fin du dessalage de la morue, que ce ne soit pas trop salé, si ça l'est encore, prolonger le temps de trempage et changer l'eau plusieurs fois.

Vous pouvez le servir avec du vinaigre de canne, pour ceux qui le souhaitent.

Cette recette se réalise également en remplaçant la morue par du hareng-saur ou du groin de cochon.

Peut se servir de différentes manières :

- A l'apéro sur des petits toasts grillés accompagnés d'un Ti Punch,

- En entrée sur une salade, une assiette d'assortiments créoles, ou dans un avocat...

C'est à vous de choisir!!

 

BON APPETIT

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de antilles-et-compagnie
  • : Je vous invite à découvrir les Antilles sur ce Blog. Tous les bons plans, activités, excusions, recettes de cuisines, artisanats... Je suis là pour vous guider, vous aider à préparer vos séjours, plus précisément en Martinique, où je réside mais aussi dans la Caraïbe. Je suis à votre disposition pour tous renseignements. A bientôt Fanny
  • Contact

Profil

  • antilles-et-compagnie
  • Parisienne, maman d'un petit garçon, vivant en Martinique, en couple, adore la cuisine, les voyages, mes animaux, mes plantes, les randos...Bienvenue chez moi!!
  • Parisienne, maman d'un petit garçon, vivant en Martinique, en couple, adore la cuisine, les voyages, mes animaux, mes plantes, les randos...Bienvenue chez moi!!

Visiteurs

Recherche